]
Les quotidiens du 23 Jul 2017
[ Midi ]
[ Express ]
[ Moov ]
Home Editorial Interview Madagascar sécurité routière. Implication de WIM à la GHVI pour 2016

Madagascar sécurité routière. Implication de WIM à la GHVI pour 2016

WIM ou Women In Motorsport Madagascar est une branche féminine de la FIA (Fédération internationale de l’automobile), présidée par Sandy Yannick Solofonirina. Pour cette année 2016, la FIA a reconduit la « Global Helmet Vaccine Initiative » ou GHVI.


Lancée en 2009 par l'Asia Injury Prevention Foundation, la FIA Foundation et la Global Road Safety Facility de la Banque Mondiale, la GHVI vise à promouvoir le port du casque dans les pays émergents en travaillant en partenariat avec les gouvernements, le secteur privé et les organisations non-gouvernementales.


Il faut savoir également que la GHVI entre dans le cadre de la campagne internationale « Make Roads Safe » en faveur de la sécurité routière. Lancée en 2006, celle-ci a permis l'organisation de la première Conférence Ministérielle Internationale sur la sécurité routière (Global Ministerial Conference on Road Safety) et a reçu l'approbation des Nations-Unies dans le cadre de la Décennie d'Action pour la Sécurité Routière 2011-2020. Ce projet est coordonné par la FIA Foundation.


Sandy, Présidente de WIM Madagascar, avec Michelle Yeho, Ambassadrice de la Décennie d'Action pour la Sécurité Routière 2011-2020 des Nations Unies, et Michèle Mouton, ancienne pilote de rallye et actuelle Présidente de la Commission "Femmes et sport automobile" de la FIA

Pour en revenir à la WIM, j’ai rencontré Sandy qui, en deux questions-réponses, m’a parlé des tenants et aboutissants des actions que l’association qu’elle préside compte entreprendre dans le cadre de la GHVI à Madagascar.

« En rapport avec le projet GHVI, notre association est partie d’un constat, après lecture d’études très sérieuses : ainsi, les accidents de la route sont le plus souvent le résultat de l'ignorance du conducteur. Le partage des connaissances et les faits -tout en soulignant la conséquence du comportement correct de la sécurité routière- abordent l'un des principaux facteurs amenant à des accidents de la circulation routière. Par ailleurs, des campagnes de sensibilisation du public peuvent toucher la majorité de la population à travers, une variété de supports médiatiques - télévision, radio, presse écrite-. Et, pour une meilleure visibilité et une bonne compréhension, la publicité et des reportages en direct doivent avoir l’appui sinon l’implication de tous les secteurs de la société ».


Lalà Rasanjison

Actions?

« Vers début mars, si tout va bien, Avec Lalà Rasanjison -pilote féminin inscrite au cham­pionnat de Madagascar de moto tout-terrain- comme Ambassadrice, nos actions pour cette année 2016 reposent sur trois axes :

- Distribution de casques à un échantillonnage de personnes qui conduisent des deux roues;

- Education et conscientisation des conducteurs de deux roues sur l’importance du port de casque;

- Renforcement de la conscience politique et du soutien aux interventions en matière de sécurité du casque ».

Jeannot Ramambazafy – 26 janvier 2016

Mis à jour ( Mardi, 26 Janvier 2016 17:58 )  
Bannière

Madagate Affiche

 

Madagascar liberté d'expression. Réactions du MLE face aux inepties du régime Hvm

 

Pour lutter contre Lucifer, restons dans la Lumière

 

Nice, 14 juillet 2017. Mino Razafitrimo ne tombera jamais dans l’oubli

 

Antananarivo, 14 Jolay 2017. Kabarin’ny Ambasadaoro frantsay Véronique Vouland-Aneini

 

Lille. Les lauréats des Zama Awards 2017

 

Jeannot Ramambazafy: Compte Twitter

 

Madagascar liberté d’expression. Barry Benson, animateur de «Tsy mahaleo ny sampona» en grand danger

 

ITEC Alumni Madagascar: des dons pour FIZOMA (Association des Personnes Agées)

 

Madagascar. Père Pedro Opeka: reçu à l’Elysée par Brigitte Macron

 

Afrique Rallyes. Sandy Solofonirina Ramambazafy. Une femme qui fait honneur à son pays