]
Les quotidiens du 24 Nov 2017
[ Midi ]
[ Express ]
[ Moov ]
Home Editorial Madagate Affiche Antananarivo: Incendie du Rova, 22 ans déjà

Antananarivo: Incendie du Rova, 22 ans déjà

La IVème république de Madagascar sous Hery Rajaonarimampianina a définitivement décidé de tourner le dos à tous les jalons de l'Histoire de la Grande île de l'océan Indien. A preuve, la 22ème année après l'incendie du Palais de la Reine, situé dans le Rova (enceinte royale) de Manjakamiadana à Antananarivo, a été totalement ignorée par le ministère de la Culture qui, si je ne m'abuse, comporte pourtant une direction du patrimoine national. Tant pis mais madagate.org ne ratera pas son devoir de mémoire pour les générations présentes et à venir

Photo de Jeannot Ramambazafy, prise au téléobjectif ce triste soir du 6 novembre 1995, du toit d'une maison à Amparibe. La nuit même, j'avais offert à Dadou (Fredy Rajaofera) une petite séquence vidéo qui a été diffusée sur MaTv. Mais j'ai irrémédiablement perdu la bande originale, hélas

6 novembre 1995 - 6 novembre 2013. Cela fait 22 ans déjà que le Rova de Manjakamiadana et le Palais de la Reine avec, ont été incendiés de manière criminelle. Et jusqu'à présent, aucun coupable réel n'a été puni... Plutôt que polémiquer en attendant l'heure des vérités vraies, voici une approche historique immuable pour marquer cette 22è commémoration.

L'histoire du Rova de Manjakamiadana

 

Entrée du Rova ::photo prise en 2003::Le Rova de Manjakamiadana est situé à 1463 m d’altitude, sur la plus haute colline d’Antananarivo, Analamanga (Forêt bleue), position stratégique pour avoir vue sur toute la ville.
La grande porte à l'entrée, située au nord, a été construite en forme d’arc de triomphe par James Cameron en 1845. Elle est majestueusement surmontée d’un faucon noir royal Voromahery. Une enceinte de palissade de rondins de bois pointus, recouverte de briques sous les ordres de Galliéni en 1897.
Le Rova était constitué d’un ensemble de bâtiments, dont cinq palais, un temple et neuf tombeaux.

Le Rova Manjakamiadana avant 1995C’était la résidence royale depuis le 17ème siècle, et le centre du gouvernement malgache de 1794 à 1895. Plusieurs bâtiments ont été érigés dans le grand domaine. «Manjakamiadana» est le palais principal du Rova. La première construction a été entièrement en bois en 1839, lors du règne de RANAVALONA I, avec Jean Laborde pour architecte. La poutre maîtresse du palais mesurait 39 mètres. Et 5 000 hommes étaient nécessaire pour la transporter de la jungle de la côte est pour Analamanga.
En 1868, la reine RANAVALONA II décida de fortifier le palais en le couvrant de pierres dont a eu la charge l'anglais James Cameron.

Dans l'enceinte du palais se dressent les Tranomanara et Tranovola.
Le Tranomanara est le tombeau royal.
Le roi RADAMA I fut le premier à s'y reposer, suivi de la reine RASOHERINA.
En 1897, la dépouille mortelle du roi ANDRIANAMPOINIMERINA y été transférée de son tombeau d' Ambohimanga pour y rejoindre celles du roi RADAMA II, des reines RANAVALONA I et RANAVALONA II.
La dépouille mortelle de la reine RANAVALONA III était la dernière à y intégrer en 1938, après sa déportation d'Alger.
Le Tranovola était la résidence du roi RADAMA II. 

Autres noms du Rova de Manjakamiadana : Anatirova, Palais de la Reine

(Source: Tattum)

Reportage: Jeannot Ramambazafy - Photos Harilala Randrianarison

Mis à jour ( Lundi, 06 Novembre 2017 18:38 )  
Bannière

Madagate Affiche

 

Pour lutter contre Lucifer, restons dans la Lumière

 

Soanierana Ivongo. Me Tody Arnaud sy ny maha ratsy ny fampiasana fahefana miborioka

 

Antananarivo. Bazar de Noël 2017 du WMG, le 26 novembre au Carlton

 

AKAMMA. Fikambanan’ireo Ben’ny Tanàna Ambanivohitr’i Madagasikara

 

Hery Rajaonarimampianina. Grande manip’ avec la complicité du système de l’ONU

 

Madagascar Sport auto. Lanto Rajaonarison, énième victime de Jimmy Rakotofiringa

 

Madagascar Sport auto. Jimmy Rakotofiringa et sa volonté de tout escamoter

 

InSPNMad. C’est la rentrée pour cette Université internationale professionnalisante

 

Antananarivo. 4è Festival mondial des Lémuriens, patrimoine national et amis à protéger

 

Jeannot Ramambazafy: Compte Twitter