]
Les quotidiens du 18 Dec 2017
[ Midi ]
[ Express ]
[ Moov ]
Home Editorial Madagate Affiche Madagascar Sport auto. Lanto Rajaonarison, énième victime de Jimmy Rakotofiringa

Madagascar Sport auto. Lanto Rajaonarison, énième victime de Jimmy Rakotofiringa

Une photo de Lanto Andrianantenaina Rajaonarison que le monde entier peut voir sur facebook, et non prise lors de ce simulacre de tribunal d'appel sportif (TAS), en audience publique, du 15 novembre 2017

Eh ben dites donc, la FSAM (Fédération du Sport Automobile de Madagascar) n’est pas sortie de l’auberge de l’abus d’autorité personnelle de Jimmy Rakotofiringa, hein. Et ce dernier vient de faire une énième victime, dans sa volonté de nuire à quatre licenciés qui ne demandaient qu’un audit des trois comptes qu’il gère depuis une décennie au nom de la FSAM. Mais je me demande si Lanto Andrianantenaina Rajaonarison, bonhomme physiquement bon vivant et bon père de famille, n’est pas une victime (consentante quand même) du manège de Jimmy, depuis le début de sa démarche dictatoriale. Une sorte de cabale, de cavale sans issue. Issu du club SRK du roi Lion, ce Lanto a été bombardé président du tribunal d’appel (TAS) de la fédération. Mais en a-t-il les compétences? Parce que ce cher Lanto a donné l’impression qu’il n’était même pas au courant des charges retenues contre les quatre licenciés qu’il avait devant lui. Incredible but true!

Les quatre licenciés (de g. à dr. au premier plan: Solo, Sandy, Teddy et Yachine en arrière plan) et leur avocat (extrême-gauche sur la photo) lors du Tribunal d'appel sportif (TAS) du 15 novembre 2017. La FIA (Fédération internationale de l'automobile) est omniprésente

Rappel qui a son importance.

«Suite à l'AGE du Samedi 25 Juillet 2015 en vue de la constitution du Tribunal sportif avec l'élection de ses membres, nous vous faisons parvenir sa composition:

- Président du Tribunal: Ratrimoarivony Solo

- Membres Titulaires: Andrianoely Gérard et Rakoto David

- Membres Suppléants: Rabesaotra Jean Paul et Rakotoniaina Voahangy.

Ce Tribunal Sportif est élu jusqu'en fin 2017, durée du mandat du Comité Exécutif de la FSAM actuel (2014-2017) ».

Ben non, puisqu’au nom de lui-même (Jimmy BB of course), ce tribunal a été dissous et ses membres remplacés à l’issue d’une AG effectivement extraordinaire, le 21 octobre 2017, «pour élire les membres du tribunal d’appel de la fédération». Ainsi, c’est Lanto Andrianantenaina Rajaonarison qui a été plus désigné qu’élu président de ce tribunal d’appel (TAS), et qui est venu le 15 novembre 2017 au siège de la FSAM. Mais tout seul. Et Jimmy a préféré jouer les filles l’air comme je l’ai écrit dans un précédent article (ICI). Incroyable alors que l’affaire était considérée comme «urgente» et que ce sont des huissiers qui sont venus très tôt le matin, un couple de semaines plus tôt, apporter les convocations au domicile respectif des quatre licenciés mis sur la sellette. En l’occurrence, Sandy, Solo, Yachine et Teddy.


Les arguments du «président» Lanto vous feront tomber des nues, concernant l’absence de ses deux assistants titulaires. Résumé en français de la vidéo ci-dessus: «Ils étaient disponibles, le lundi et le mardi mais pas aujourd’hui». Ah bon? Mais quand donc étaient-ils au courant de la tenue de ce tribunal d’appel, monté pour «procédure d’urgence»? Et voilà le pauvre Lanto qui tombe de ridicule en ridicule. Ainsi, selon lui, il ne peut rien faire tout seul. Ah bon (encore)? Comment alors peut-il décider, tout seul, du report de ce tribunal d’appel au 18 décembre 2017? Une date très précise. Alors qu’il dit ne pas pouvoir décider tout seul de la suspension provisoire de la notification de retrait à titre préventif de licence des quatre. Ce afin qu’ils puissent participer au prochain rallye et dernier rallye de 2017 avant la Noël.

Il est clair comme de l’eau de roche que le but de cette manœuvre (TAS incomplet) était justement d’empêcher ces quatre détourneurs de détourner en rond, de participer à une compétition cette année, dans le cadre du championnat de Madagascar. En effet, il faut savoir qu'il reste deux compétitions pour boucler la saison 2017: les 2 et 3 décembre, le "Run" organisé par le club AMA et le "Slalom" organisé les 9 et 10 décembre par l'ACCT. Quant au 16 décembre, un rallye virtuel aura lieu. Vous aurez tous compris le choix du report de ce TAS au 18 décembre 2017, pas la peine d'être sorcier.

Et la séance a fini en eau de boudin. C’est-à-dire il faudra refaire les mêmes démarches comiques qui se résument à ceci: ce sont les accusés qui vont faire une demande d’être jugés. Du jamais-vu sauf à la FSAM de Jimmy le Chinois. Du coup, le problème de l’audit a été et est totalement éclipsé. C’est bien là l’art de l’escamotage de Jimmy Rakotofiringa (article à ce sujet ICI ).

L'avocat si élégant (incognito ici, selon son désir) qui s'est laissé embobiner par Jimmy le Chinois. Why? Money? Family? But is it a reason?

Encore une fois, le temps n’effacera jamais les crimes commis. La mauvaise foi était flagrante lors de ce simulacre de tribunal d’appel sportif du 15 novembre dernier. Mais c’est ce Lanto du club SRK qui va porter le chapeau au finish. Car il faudra bien que cette affaire ait un terme dans le respect de la justice. Quant à l’avocat authentique qui était présent ce jour, et qui s’est permis de faire des remarques teintés d’un juridisme cucul, je ne publierai pas sa photo complète ici. Pas encore... Mais je me demande: comment un homme si élégant, portant un nom prestigieux, papa d’une adorable fille de 11 ans et marié à une avocate également, peut-il se laisser manipuler par un expert en abus de confiance et de détournement d’argent récidiviste? Il n’avait aucun droit à la parole dans le cadre de ce TAS, selon le règlement de ce dernier. Il devait se cantonner à n’être qu’un simple spectateur.

Enfin, concernant la photo de Lanto Andrianantenaina Rajaonarison, bien caché dans la vidéo, comme il l’a demandé ainsi que l’avocat (j’ai les rushes, conservés dans un cloud sur Internet), elle peut être vue de tous sur facebook. Ils font m’intenter un procès rien que pour çà? J’en tremble déjà. Mais il paraît que plus on est de fous, plus on rit. Ahahahaha !!!!!

Il en a eu des sponsors le Jimmy (au téléphone sur la photo avec une chemise au logo de la FIA qu'il a grugé de plusieurs milliers d'euros au détriment des licenciés de la FSAM) pour le 38è RIM, n'est-ce pas? Mais on dirait que les mêmes logos reviennent au moins trois fois sur l'affiche. Non?

Der des der: contrairement au tam-tam à propos du truc organisé au stade municipal de Mahamasina dans le cadre du 38è RIM -Rallye international de Madagascar- sans équipage étranger) qui s’est terminé par des résultats qui vont aussi passer en… appel (ICI 38ème RIM: Les bévues se multiplient!), Jimmy BB et son équipe ont pris le soin de n’informer aucun journaliste, aucun média de la tenue en audience publique de ce TAS du 15 novembre 2017, en son siège à Analakely. Manque de pot pour lui, nous madagate.org on était au courant et ils savent parfaitement pourquoi. Qu’est-ce qu’ils vont encore inventer pour le prochain ES (Entêtement Stupide)?

Jeannot Ramambazafy – 16 novembre 2017

Mis à jour ( Vendredi, 17 Novembre 2017 14:08 )  
Bannière

Madagate Affiche

 

Jeneraly Randrianazary. Ny Filazana Fodiany mandry

 

Pour lutter contre Lucifer, restons dans la Lumière

 

Madagasikara. Karatra mpanao gazety: ataovy any ny anareo!

 

Madagasikara. Ilontsera: ankatoky ny fifidianana, aza atao sorona ny vahoaka sy ny mpanao gazety

 

Ramambasoa Bodo. Nodimandry ny vady navelan’ny Mpitandrina Fjkm Ramambasoa Joseph

 

Madagascar. Inaptocratie ou faits accomplis du régime Hvm, qu’il a vraiment accompli

 

PNUD Madagascar élections 2018. Atelier pour la promotion du bannissement des comportements contraires à la loi, à l’éthique

 

Madagascar. Un pays en danger comme sa presse nationale

 

StarTimes Madagascar. L’année 2017 finit en cadeau!

 

Jeannot Ramambazafy: Compte Twitter