]
Les quotidiens du 18 Dec 2017
[ Midi ]
[ Express ]
[ Moov ]
Home Accueil A la une Mahajanga. Belinta : dossier implacable d’une expropriation mafieuse protégée en haut lieu

Mahajanga. Belinta : dossier implacable d’une expropriation mafieuse protégée en haut lieu

Ce n’est pas parce que je suis en convalescence post-opératoire que je vais rester les bras croisés face à une démarche mafieuse que j’avais déjà dénoncé avant les sommets du Comesa et de la Francophonie.

Belinta, Février 2016 (ICI). « L’affaire » de litige foncier au village de Belinta-Amborovy repose sur des intérêts touristico-financiers et l’entière faute repose sur ce régime Hvm/Rajaonarimampianina qui fait tout, sauf développer le pays et rendre leur fierté aux Malgaches. Un énième exemple d’État de non-droit en utilisant les forces armées déjà dénoncé par Amnesty International dans son rapport 2015/2016 (ICI).


A peine le souvenir peu mémorable de ces rendez-vous, estompé dans la mémoire collective malgache, voilà le naturel de ce pouvoir mafieux qui est revenu au galop. Pas de commentaires dans ce dossier. Que ceux qui savent lire, lisent attentivement. Il sera aussi versé dans les dossiers du Tribunal de l’Histoire, une fois ces magouilleurs hors du pouvoir. Ce qui, à ce rythme, ne saurait pas tarder vu que le temps file comme une comète sur laquelle le pouvoir Hvm/Rajaonarimampianina tire des plans.


Jeannot Ramambazafy – 19 janvier 2016

NOUS NE QUITTERONS PAS NOS TERRES

 

Mis à jour ( Lundi, 06 Février 2017 16:10 )  
Bannière

Madagate Affiche

 

Jeneraly Randrianazary. Ny Filazana Fodiany mandry

 

Pour lutter contre Lucifer, restons dans la Lumière

 

Madagasikara. Karatra mpanao gazety: ataovy any ny anareo!

 

Madagasikara. Ilontsera: ankatoky ny fifidianana, aza atao sorona ny vahoaka sy ny mpanao gazety

 

Ramambasoa Bodo. Nodimandry ny vady navelan’ny Mpitandrina Fjkm Ramambasoa Joseph

 

Madagascar. Inaptocratie ou faits accomplis du régime Hvm, qu’il a vraiment accompli

 

PNUD Madagascar élections 2018. Atelier pour la promotion du bannissement des comportements contraires à la loi, à l’éthique

 

Madagascar. Un pays en danger comme sa presse nationale

 

StarTimes Madagascar. L’année 2017 finit en cadeau!

 

Jeannot Ramambazafy: Compte Twitter