]
Les quotidiens du 28 Feb 2017
[ Midi ]
[ Express ]
[ Moov ]
Home Reportages Photos Soamahamanina. A la découverte des mensonges d’Etat

Soamahamanina. A la découverte des mensonges d’Etat

Vidéo de cette journée du 21 Novembre 2016 à Soamahamanina que l'équipe de madagate.org a tourné en prélude au reportage diffusé sur TV5MONDE.

La vidéo du reportage effectué par l'équipe de TV5MONDE et diffusé à travers toute la planète

« A Soamahamanina, il y a des dessous politiques (« misy ambadika politika ») ». C’était -et çà reste toujours- l’excuse toute trouvée par les gens de ce régime Hvm/Rajaonarimampianina pour envoyer des militaires armés afin de réprimer toute velléité de s’exprimer dans le village de Soamahamanina. S’en sont suivi des arrestations arbitraires avec coups et blessures et des emprisonnements sans même tenir compte d’une quelconque présomption d’innocence. Le schéma reste simple: on arrête et on cherche des motifs ensuite. Le plus fréquent est « l’atteinte à la sûreté de l’Etat » et la « tentative de coup d’Etat ».

Après avoir montré le bout du nez, ces gendarmes ont déguerpi et n'ont plus réapparu, ce lundi 21 novembre 2016 à Soamahamanina. Des ordres devenus "d'en haut"...

Mais, depuis février 2016, les habitants du village de Soamahamanina sont restés si solidaires qu’ils ont fini par attirer l’attention de medias internationaux comme TV5 Monde. Le lundi 21 novembre, une équipe uniquement composée d’une journaliste et d’un cameraman, est venue sur place pour un reportage sans complaisance. A ce moment, les éléments des forces de l’ordre ont disparu comme par enchantement. Peur de deux « vazaha »? Non. Ils ont reçu des ordres venus d’en haut, à l’approche du Sommet de la Francophonie, avec la présence à Antananarivo du P-Dg de TV5 Monde, Yves Bigot, mais surtout pour que le pouvoir puisse dire: «vous voyez, la liberté d’expression est réelle à Madagascar». Tu parles!

Les photos qui suivent ont été prises à l’arrivée de l’équipe de TV5 Monde qui a effectué un reportage au sein du village et à la mine. Reportage qui sera diffusé –déjà diffusé- sur la chaine mondiale et sur Internet. Aucune casse, aucun blessé. Cela prouve que c’est le pouvoir lui-même qui sème les troubles à Madagascar.


Par ailleurs, ce régime Hvm/Rajaonarimampianina devrait être couvert de honte, même s’il s’en contre-fiche carrément. En effet, lors de la COP22 organisée à Marrakech (Maroc), Madagascar, à travers de l'Union Maitso, a reçu un des «Trophées Initiatives Climat» destinés à l'Afrique francophone. Le projet? Il porte sur la protection de la forêt de Tapia de la région Itasy où se situe Soamahamanina. Ainsi, ce projet pourra être un élément capital dans les dossiers de requête contre l’exploitation chinoise à Soamahamanina qui détruit et cette forêt et l’environnement en général, plus particulièrement l’eau des rivières environnantes comme Ikalariana. Mais, jusqu’à présent, l’autorisation d’exploitation de cette société chinoise n’a pas encore été annulée malgré la suspension prise en conseil des ministres.

Jeannot Ramambazafy & Harilala Randrianarison

Mis à jour ( Dimanche, 27 Novembre 2016 13:55 )  
Bannière

Madagate Affiche

 

Madagascar Agriculture. Accord exclusif signé entre Agrivet et ESCORTS Machinery

 

Pour lutter contre Lucifer, restons dans la Lumière

 

Ranavalona III. Never forget the Last Queen of Madagascar

 

Madagascar. SeFaFi. Déni de réalité et répression, les ingrédients de l’échec

 

Journalism. UN Secretary General pledges to take action on journalist safety

 

Jeannot Ramambazafy: Compte Twitter

 

Toamasina. « Fantatro ny zo hananako », hoy i Lindbergh Chrys Yves

 

Madagascar. Vers la transparence des finances publiques avec l’appui des journalistes

 

Madagascar. Ecobak ou le recyclage de la paperasserie administrative

 

Richard Ratsimandrava. Colonel de gendarmerie assassiné le 11 février 1975