]
Les quotidiens du 20 Feb 2017
[ Midi ]
[ Express ]
[ Moov ]
Home Sport et Loisirs Spectacles Paris. Mada Gasy Art 2016, la facette pluriculturelle de la Grande île

Paris. Mada Gasy Art 2016, la facette pluriculturelle de la Grande île

HISTORIQUE

En 2012, Mada Gasy Art était un projet visant à favoriser les échanges avec les artistes vivant à Madagasikara. L'ambition initiale de ce projet consistait à mêler toutes les disciplines: sculpture, peinture, performance, lecture de contes, atelier d’écriture, danse, musique et vidéo…, afin de présenter les différentes facettes des talents de ce carrefour de l’Océan Indien que constitue la Grande île de Madagasikara.

De g. à dr.: Vincent Bardi, Jaojoby, Myriam Merch, David Hardy


Piliers de ce projet: David Hardy alias Suisse Marocain alias l’électron libre alias l’Artiste Inconnu; Vincent Bardi, organisateur d’évènements culturels; Myriam Merch alias Sexy Expédition Yéyé vivant à Madagascar depuis 20 ans; Bruno Dumont, artiste plasticien, et Nirina Ratsimahalo, directrice de production audiovisuelle et évènementielle.


La première rencontre, sous forme d’une exposition commune, a eu lieu en juin 2012, au 59 Rivoli à Paris. Jaojoby Eusèbe, le roi incontesté et incontestable du « salegy », en sera le parrain et le restera.




Puis, Mada Gasy Art devint le Collectif pour la promotion de la culture malgache. Depuis, chaque année, Mada Gasy Art est synonyme d’un grand évènement festif et culturel autour de la Grande Ile, connu et reconnu dans le monde entier. Pour cette année 2016, l’exposition a été intitulée « Ampela Soa » (jolie femme). Ainsi, du 20 juin au 3 juillet, femmes artistes ou sources d'inspirations, de nombreux artistes malgaches présentent tableaux, photographies, clips vidéos… Pour accompagner cette exposition, avec la participation de M'aa et Xhi, deux concerts exceptionnels sont programmés avec Eusébia, fille de Jaojoby et le groupe punk The Dizzy Brains. QUELQUES PHOTOS.



Un dossier préparé par Jeannot Ramambazafy -30 juin 2016

Mis à jour ( Jeudi, 30 Juin 2016 15:03 )  
Bannière

Madagate Affiche

 

Toamasina. « Fantatro ny zo hananako », hoy i Lindbergh Chrys Yves

 

Jeannot Ramambazafy: Compte Twitter

 

Madagascar. Vers la transparence des finances publiques avec l’appui des journalistes

 

Richard Ratsimandrava. Colonel de gendarmerie assassiné le 11 février 1975

 

Madagascar. Ecobak ou le recyclage de la paperasserie administrative

 

Ambohimalazabe. Manameloka ny fandoroana ny Rova ny Printsy Dr Ndriana Rabaroelina

 

Pour lutter contre Lucifer, restons dans la Lumière

 

Madagate.org: nodimandry ny renin’ny mpaka sarinay Harilala Randrianarison

 

Hery Rajaonarimampianina, 31 Desambra 2016. Tena Filoha tokoa va re sa...?

 

Madagascar bénéficie d’un financement de plus de 3 millions de livre sterling du DFID du Royaume-Uni