]
Les quotidiens du 28 Feb 2017
[ Midi ]
[ Express ]
[ Moov ]
Home Tourisme et Voyages Conservation Toliara. Un ex-ministre, ancien diplomate, braconnier de flamants roses

Toliara. Un ex-ministre, ancien diplomate, braconnier de flamants roses

Flamants roses sur le lac de Tsimanampetsotse classé dans la Convention RAMSAR le 25 septembre 1998. Cette convention soutient la conservation des zones humides dans le monde. Il en existe dix à Madagascar

Même l’intervention téléphonique d’un ancien Premier ministre n’a pas fait broncher les habitants de Saint Augustin, Toliara. L’ex-ministre, ne pouvait pas nier les charges invoquées contre lui : massacre d’espèces protégées, en l'occurrence des flamants roses. Un délit considéré comme le comble pour un magistrat.

St Augustin Toliara, théâtre d'un massacre de flamant roses

La communauté locale TAMIA, chargée de gérer et de protéger les ressources naturelles dans la nouvelle aire protégée (NAP) Tsinjoriake, du côté de St Augustin (35km au sud de Toliara) fut alertée par des coups de feu, l’après-midi du dimanche 19 avril 2015. A leur grand étonnement un grand monsieur est en train de chasser des flamants roses, oiseaux migrateurs parmi les plus protégés au monde et qui font la renommée éco-touristique de Saint-Augustin dans le Parc de Tsimanampesotse. Aussitôt un hôtelier expatrié, l’association des guides et le maire de St Augustin furent informés pour prendre des mesures. Quand les guides, l’expatrié et le maire se sont mis à chercher, le braconnier s’est rendu compte qu’il est perdu. Il a décidé de prendre la poudre d’escampette sur son bateau pneumatique zodiac à moteur.

Le véhicule 4X4 Dodge du braconnier

Alors commença une chasse à l’homme époustouflante. Se sentant en faute et en flagrant délit, l’homme a fait un grand détour, si loin qu’il était difficile de distinguer ses gestes. Les poursuivants quant à eux, n’ayant pas les mêmes moyens, ont préféré rebrousser chemin et l’attendre près de son véhicule 4X4: une Dodge, unique modèle dans le coin.

Quand l’homme revint quelques instants plus tard. Il fit vrombir le moteur de son zodiac si fort que les enfants ont couru se réfugier près de leur maman. Le chasseur voulait surtout impressionner et montrer qu’il n’avait rien à se reprocher. Effectivement le zodiac était vide, pas de flamants roses donc pas de preuves. En s’approchant de l’inconnu, le maire et d’autres personnes ont reconnu le braconnier : un homme bien connu, un magistrat, ex-ministre, quelqu’un qui est censé connaître la loi.

St Augustin Toliara, flamant roses massacrés par le braconnier

Les villageois étant sûr qu’ils avaient vu plusieurs flamants se débattre entrain de mourir ayant reçu du plomb dans les ailes. Quel mystère ? Qu’est ce qu’il a fait des gibiers ? Des piroguiers sont partis sur les traces empruntées tout à l’heure par le zodiac. Le pot-aux-roses fut aussitôt découvert : un sac flottait dans l’eau contenant plus d’une dizaine de flamants. L’ex-ministre braconnier n’a pas voulu reconnaître les faits. Il a même menacé les gens de son fusil de chasse. Le braconnier a appelé un ancien Premier ministre pour venir à son secours. Le maire a calmé les choses et a demandé au délinquant de réparer son forfait. Pour ne pas envenimer les choses, l’ex-ministre toujours magistrat en fonction a déboursé, à contre-cœur, 100.000 Ar et est reparti dans sa Dodge en maugréant des mots incompréhensibles.

Charles RAZA

Mis Ă  jour ( Mercredi, 29 Avril 2015 08:42 )  
Bannière

Madagate Affiche

 

Madagascar Agriculture. Accord exclusif signé entre Agrivet et ESCORTS Machinery

 

Pour lutter contre Lucifer, restons dans la Lumière

 

Ranavalona III. Never forget the Last Queen of Madagascar

 

Madagascar. SeFaFi. Déni de réalité et répression, les ingrédients de l’échec

 

Journalism. UN Secretary General pledges to take action on journalist safety

 

Jeannot Ramambazafy: Compte Twitter

 

Toamasina. « Fantatro ny zo hananako », hoy i Lindbergh Chrys Yves

 

Madagascar. Vers la transparence des finances publiques avec l’appui des journalistes

 

Madagascar. Ecobak ou le recyclage de la paperasserie administrative

 

Richard Ratsimandrava. Colonel de gendarmerie assassiné le 11 février 1975