]
Les quotidiens du 17 Dec 2017
[ Midi ]
[ Express ]
[ Moov ]
Home Tourisme et Voyages Environnement Madagascar: gestes pour préserver la Nature

Madagascar: gestes pour préserver la Nature

De juin à août, c’est le temps des grandes vacances pour bon nombre d’Européens. ensuite, c'est au tour des Nord-américains. S’il vous vient l’idée de passer ce temps dans la Grande île de l’océan Indien, cet article est pour vous. Et rappelez-vous déjà ce que Taureau assis (Sitting Bull) avait prédit (photo ci-dessus).


En vert, ce qu’il reste des forêts primaires originelles

Le patrimoine naturel unique de Madagascar est sévèrement menacé de disparition : La forêt naturelle qui couvrait originellement la majeure partie de l'île disparaît très rapidement à raison de 200.000 à 300.000 ha par an. il est estimé que seuls 16% de la surface de Madagascar sont encore couverts de forêts naturelles et les aires protégées censées abritées tous les éléments représentatifs de la diversité biologique de Madagascar ne représentent que 1,9% de l'ensemble du territoire.

Par ailleurs, la déforestation laisse derrière elle des sols nus et fragiles. L'érosion qui s'ensuit est extrêmement importante, entraînant une dégradation importante des milieux lacustres, côtiers et marins qui, par ailleurs, sont déjà soumis à des fortes pressions de transformations à des fins agricoles et à une exploitation excessive.


La croissance démographique (la population malgache double tous les 20 ans) constitue un facteur d'aggravation sérieux pour la situation de l'environnement. En effet, le niveau de pauvreté monétaire de la population (le revenu annuel par habitant est de 200 dollars) contraint les habitants à avoir recours aux ressources naturelles de façon destructrice, en privilégiant le court terme au détriment d'une utilisation rationnelle qui revêt un caractère durable.


A la (vaine) recherche individuelle du saphir. Mais que de dégâts pour l'environnement !

Les processus écologiques et la diversité biologique de Madagascar constituent pourtant des atouts économiques de première importance.

La protection des écosystèmes naturels permet le maintien des fonctions écologiques primaires, comme la restitution progressive et continue de l'eau. La protection des sols qui en découle évite le cortège de problèmes qui affectent maintenant de façon chronique l'économie du pays comme l'ensablement des périmètres agro rizicoles, des infrastructures portuaires, des infrastructures hydroélectriques, les affaissements routiers…

Ce que vous avez le devoir de faire



 

Forêt

Dans les endroits où les lémuriens sont protégés, comme dans les réserves naturelles ou dans les localités où il est tabou de les déranger, ils peuvent être observés assez facilement. Munissez-vous d'une lampe pour rechercher les espèces nocturnes. Leurs yeux brillent dans la lumière et une paire de jumelle permettra une observation intéressante.

 

Les lémuriens sont des animaux sauvages et ne devraient pas êtres nourris dans la nature. Si de telles pratiques ont été favorisées pour le confort de l'observation, elles sont néfastes à l'équilibre des populations sauvages. N'encouragez pas ces actes, vous rendrez service aux lémuriens qui ne sont pas des animaux domestiques. Bien que d'un naturel avenant, et pouvant rappeler des nounours, en nous donnant envie de les caresser ou de chercher un contact, plusieurs cas de morsures ont été reportés.

 

Une des plus belles ambiances forestières de Madagascar, lorsque tous vos sens s'ouvrent au mystère des forêts, est offerte par l'Indri qui émet ses chants mélodieux. Les Indris communiquent ainsi sur de grandes distances. Profitez de ces moments et pour le confort des animaux et des autres visiteurs, ne repassez pas vos enregistrements et découragez de tels agissements.

 

Bords de mer et récifs



Les récifs coralliens sont des écosystèmes fragiles, les coquillages ne doivent pas être des éléments de commerce. Apprenez à respecter ce merveilleux environnement qui doit continuer à vivre pour nous tous et les prochaines générations !

 

Autres gestes pour préserver la Nature malgache

 


 

• N’enterrez pas les « poubelles » ou restes de repas mais faites-les sortir des forêts;

• Ne dérangez pas un nid d'oiseau et restez à distance;

• Les reptiles peuvent sembler robustes et savoir qu'il n'y a pas de serpent dangereux à Madagascar incite souvent à leur capture. Rappelez-vous que la manipulation des reptiles reste affaire de spécialistes et qu'un geste maladroit peut irréversiblement endommager ces animaux, sommes toutes fragiles;

• Ne capturez aucun animal et ne touchez pas aux ailes fragiles des papillons;

• Restez maître d'un feu allumé dans un campement.

 

 

Bonne vacances 2014 à toutes et à tous !

 

****************************



La liste rouge des espèces menacées a été mise à jour par l’UICN, l’Union Internationale pour la conservation de la nature. Le verdict est sans appel. Plus de 1000 espèces d’animaux ou de végétaux ont été ajoutées. Elles sont désormais plus de 28.000 à être menacées d’extinction en raison de la destruction de leur habitat, du réchauffement climatique ou du braconnage. L’UICN a établi un top 10 des espèces africaines qui risquent de disparaître à terme.



 

L’espèce qui vient en tête de ce top 10 est bien l’Indri de Madagascar. Selon l’UICN, il subit de plein fouet la destruction de la forêt qui constitue son habitat. Ne supportant pas la captivité, il ne peut vivre que dans son environnement d’origine.

Dossier de Jeannot Ramambazafy – 15 juin 2014

Mis à jour ( Dimanche, 15 Juin 2014 10:29 )  
Bannière

Madagate Affiche

 

Madagasikara. Karatra mpanao gazety: ataovy any ny anareo!

 

Ramambasoa Bodo. Nodimandry ny vady navelan’ny Mpitandrina Fjkm Ramambasoa Joseph

 

Pour lutter contre Lucifer, restons dans la Lumière

 

Madagasikara. Ilontsera: ankatoky ny fifidianana, aza atao sorona ny vahoaka sy ny mpanao gazety

 

Madagascar. Inaptocratie ou faits accomplis du régime Hvm, qu’il a vraiment accompli

 

PNUD Madagascar élections 2018. Atelier pour la promotion du bannissement des comportements contraires à la loi, à l’éthique

 

Madagascar. Un pays en danger comme sa presse nationale

 

StarTimes Madagascar. L’année 2017 finit en cadeau!

 

Madagasikara. CJD: Fihaonambe ihany no hanendry izay Mpanao Gazety tokony ho tendrena ry Rolly Mercia a!

 

Jeannot Ramambazafy: Compte Twitter