]
Les quotidiens du 26 Feb 2017
[ Midi ]
[ Express ]
[ Moov ]
Home Tourisme et Voyages Environnement Londres. Rio Tinto sur la sellette de Business and Human Rights

Londres. Rio Tinto sur la sellette de Business and Human Rights

Décidément, je me demande si Madagascar est réellement un Etat droit. Particulièrement dans cette IVème république dirigée par un président élu au suffrage universel depuis décembre 2013. Depuis des années, plusieurs entités et de simples personnes physiques ont dénoncé la mauvaise gouvernance des dirigeants de QMM/Rio Tinto et le danger planant sur l’environnement aux alentours de Taolagnaro. Mais il semble que les autorités malgaches n’ont eu cesse de se réfugier derrière un contrat, transformé en loi, le 19 février 1998, et qui aurait du être revu de fond en comble, pour l'intérêt réel du peuple malgache.

Comme cette loi n°2014-20 qui lui permet toujours le luxe suprême de ne payer que 1,4% de ristourne à l'Etat malgache, depuis donc 27 ans !

Heureusement qu’ailleurs, on reste vigilant car il s’agit de l’avenir de la planète Terre elle-même. Ainsi, à Londres, des entités se sont mobilisées pour mettre Rio Tinto sur la sellette, ce qui a un rapport indéniable avec la Conférence Paris Climat 2015 (ICI).

Banderole à droite : Rio Tinto : vérité laide, fausse ; Conflit Rio Tinto: Mauvais pour les affaires

Le 28 janvier 2015, il y a bien eu mort d'homme chez QMM/Rio Tinto Ă  Madagascar -ICI-

******************************************************************************

Deux Malgaches visibles au 4ème rang. Le responsable syndical, employé de QMM/RIO TINTO, venu pour l'occasion, porte un pull blanc


CLIQUEZ ICI POUR LIRE CE RAPPORT AU FORMAT PDF

Jeannot Ramambazafy - 20 avril 2015

Sources : Business and Human Rights Resource Center - IndustriALL Global Union

Mis Ă  jour ( Mercredi, 22 Avril 2015 07:59 )  
Bannière

Madagate Affiche

 

Madagascar Agriculture. Accord exclusif signé entre Agrivet et ESCORTS Machinery

 

Pour lutter contre Lucifer, restons dans la Lumière

 

Ranavalona III. Never forget the Last Queen of Madagascar

 

Madagascar. SeFaFi. Déni de réalité et répression, les ingrédients de l’échec

 

Journalism. UN Secretary General pledges to take action on journalist safety

 

Jeannot Ramambazafy: Compte Twitter

 

Toamasina. « Fantatro ny zo hananako », hoy i Lindbergh Chrys Yves

 

Madagascar. Vers la transparence des finances publiques avec l’appui des journalistes

 

Madagascar. Ecobak ou le recyclage de la paperasserie administrative

 

Richard Ratsimandrava. Colonel de gendarmerie assassiné le 11 février 1975