]
Les quotidiens du 18 Dec 2017
[ Midi ]
[ Express ]
[ Moov ]
Home Reportages Manifestation Ambatoroka. Clinique Saint Paul : 30 ans au service des médecines préventive et curative

Ambatoroka. Clinique Saint Paul : 30 ans au service des médecines préventive et curative

11 juillet 1987 – 11 juillet 2017. 30 ans déjà! Les fondateurs de la Clinique Saint Paul sise à Ambatoroka, ont choisi la date du lundi 24 juillet 2017 pour célébrer ces trois décennies de l’existence de cet établissement hospitalier privé, spécialisé en chirurgie cardio-vasculaire et thoracique et en pédiatrie.


Une cérémonie simple, à caractère familial, mais très révélateur de l’adage pratiqué par le couple José et Julia Razafintsambaina : « acta non verba » ajouté de « mens sane in corpore sano » dans un esprit d'équipe assez rare de nos jours... Concernant le fameux serment d’Hippocrate, il semble bien que la règle, à la clinique Saint Paul, soit directe: Respectez-le ou quittez la profession.


Cette journée du 24 juillet 2017 a été immortalisée par une vidéo. Cependant, faisons aussi un retour en arrière de 30 ans, grâce à notre confrère Midi Madagasikara.



TRANSCRIPTION POUR LES MAL-VOYANTS

MIDI MADAGASIKARA DU 15 JUILLET 1987, PAGE 8

Inaugurée officiellement samedi dernier (11 Juillet 1987), Saint Paul, la nouvelle clinique privée, commence à fonctionner. Quelque 150 personnes ont suivi avec intérêt le discours du Dr Razafintsambaina, axé sur un message : donner un maximum de soins à la clientèle.

C’est un grand honneur pour nous de pouvoir vous accueillir en ce lieu pour la journée d’inauguration de cette clinique. Nous vous en remercions vivement, malgré diverses occupations, vous avez bien voulu répondre à notre humble invitation. Actuellement à Madagascar, on ne cesse de chercher à améliorer l’infrastructure hospitalière, car il est vrai que la santé est à la base du développement d’une Nation. Les médecines préventive et curative permettent d’avoir des citoyens productifs sains de corps et d’esprit.

C’est dans ce but qu’il existe un effort du gouvernement pour que le pays puisse accéder à la santé pour tous en l’an 2000. Cet effort consiste en la création de différents centres médicaux préventifs et curatifs ainsi qu’à l’amélioration de l’infrastructure déjà existante. Dans cet élan national, le secteur privé, dans le domaine médical, ne doit pas être considéré comme un parent pauvre mais il a également sa part dans la contribution nationale en matière de santé publique.

De là nous est venue l’idée de la création d’une clinique privée. Ce centre, implanté dans la partie sud-est de la Capitale, dans ce quartier d’Ambatoroka, vient apporter ainsi sa contribution à l’amélioration de l’infrastructure hospitalière et complète les formations hospitalières en place, à savoir: l’Hôpital Befelatanàna; l’Hôpital Ravoahangy Andrianavalona Joseph; l’Hôpital Militaire, l’Hôpital des Enfants; la Clinique des Sœurs franciscaines (Nldr: existant toujours à Ankadifotsy).

Cette clinique participe aussi à la création d’emplois avec ses 37 membres du personnel. Et le coût total du projet a été estimé à 227,7 Millions [fmg]. Notre effort serait aussi vain s’il n’y a pas ceux qui nous ont aidés de près ou de loin. Nous remercions plus particulièrement la BFV et Monsieur le Directeur Général, Monsieur le Directeur du Crédit, Messieurs les directeurs qui nous ont écouté patiemment, cette Banque ayant accepté de financer ce dossier.

Nous remercions également: parents, frères et sœurs et amis qui nous ont épaulé tout au long de cette marche. Nous remercions le gouvernement de la confiance qu’il nous a accordée, en la personne de Monsieur le Ministre de la Santé. Notre tâche, il est vrai, a été difficile mais grâce à cette compréhension, nous avons pu surmonter les différents obstacles.

Ce que nous entreprenons consiste à la recherche d’une amélioration de la qualité des soins, à apporter notre contribution à l’amélioration de l’infrastructure hospitalière ainsi qu’à l’effort d’humanisation du séjour hospitalier d’un malade.

Je vous remercie, Mesdames et Messieurs.


********************************


30 ans après, la Clinique Saint Paul Ambatoroka poursuit sa mission, son sacerdoce en modernisant et en étoffant les acquis au départ et en se modernisant. Ainsi, face aux délestages intempestifs, la clinique s’est équipée en énergie solaire particulièrement axée sur les blocs opératoires. Et, malgré un emploi du temps assez chargé, le couple Razafintsambaina a procédé à une extension dédiée à des enfants sans parents.

ORPHELINAT SAINT PAUL, ATSONGODONINA AMBOHIPENO, COMMUNE D’AMBOHIMANAMBOLA


"Parce que chaque enfant a droit à des moyens éducatifs et culturels qui pourront influencer leur personnalité, leur éducation et leur avenir". – Olivier José RAZAFINTSAMBAINA


Partant de cette évidence et pour la mettre en pratique, le couple Razafintsambaina achète un terrain de plus d’un hectare, dans la commune d'Ambohimanambola (banlieue d'Antananarivo), le 5 mars 2010.


Si la pose de la première pierre a lieu le 30 avril, la construction de ce qui sera l’Orphelinat Saint Paul débute le 12 mai 2010.


Bien qu’ayant déjà ouvert ses portes le 1er juillet 2011, il est officiellement inauguré le 22 septembre 2012. L’Orphelinat Saint Paul accueille 19 petits locataires, et rémunère 10 personnes (1 gouvernante, 2 éducatrices, 3 aides soignantes-cuisinières et 4 gardiens-jardiniers).


Les enfants de l’Orphelinat Saint Paul apprennent tous la musique, avec chacun un instrument qu’ils maîtrisent. Ainsi, lors de la célébration des 30 de la Clinique, le 24 juillet 2017 un mini-concert a eu lieu. Photos.

********************************

Enfin, après le diner et le rite du gâteau, des primes ont été offertes aux membres du personnel ayant travaillé là, avec 30 ans à 15 ans d’ancienneté.

********************************

********************************

La célébration des 30 ans de la Clinique Saint Paul Ambatoroka? Une cérémonie simple, à la hauteur de la simplicité même du couple José et Julia Razafintsambaina.

 

 

 

 

 

 

 

Jeannot Ramambazafy et Harilala Randrianarison

Mis à jour ( Dimanche, 13 Août 2017 08:40 )  
Bannière

Madagate Affiche

 

Jeneraly Randrianazary. Ny Filazana Fodiany mandry

 

Pour lutter contre Lucifer, restons dans la Lumière

 

Madagasikara. Karatra mpanao gazety: ataovy any ny anareo!

 

Madagasikara. Ilontsera: ankatoky ny fifidianana, aza atao sorona ny vahoaka sy ny mpanao gazety

 

Ramambasoa Bodo. Nodimandry ny vady navelan’ny Mpitandrina Fjkm Ramambasoa Joseph

 

Madagascar. Inaptocratie ou faits accomplis du régime Hvm, qu’il a vraiment accompli

 

PNUD Madagascar élections 2018. Atelier pour la promotion du bannissement des comportements contraires à la loi, à l’éthique

 

Madagascar. Un pays en danger comme sa presse nationale

 

StarTimes Madagascar. L’année 2017 finit en cadeau!

 

Jeannot Ramambazafy: Compte Twitter