]
Les quotidiens du 26 Jun 2017
[ Midi ]
[ Express ]
[ Moov ]
Home Sport et Loisirs Musiques Line Renaud à la Télévision nationale malgache: j’écris cette lettre de Fabien Marsaud

Line Renaud à la Télévision nationale malgache: j’écris cette lettre de Fabien Marsaud

CLIQUEZ ICI POUR ENTENDRE LINE RENAUD

Vendredi 8 juillet 2011. Ce matin, la télévision nationale malgache (TVM) a diffusé l’émission « Chabada » dédiée à Line Renaud. Au moment où je la regarde, je regrette vraiment qu’elle ne soit pas diffusée en soirée, aux heures de grande écoute. Car, il est certain que peu de Malgaches, francophones de surcroit, l’aient vu, ce matin-là.

CLIQUEZ ICI POUR LA BIOGRAPHIE DE GRAND CORPS MALADE

Or, le texte « J’écris cette lettre » de Fabien Marsaud, alias Grand Corps Malade, offert à Line Renaud, nous fait comprendre qu’il existe, sur terre, des millions de petits esprits imbéciles qui passeront leur temps à oublier intentionnellement que, cette vie dans laquelle ils ne feront jamais que passer, tout ne sera qu’un éternel recommencement. Il ne faut donc jamais oublier d’où nous venons et où nous finirons. L’important est d’aimer la beauté et laisser de bons souvenirs à la postérité. Dans ce contexte, je remercie Fabien car personne ne lui arrivera jamais à la cheville. Je vais le surnommer le François Villon (1431-après 1463) du troisième millénaire. Lisez attentivement son texte, après avoir entendu Line Renaud elle-même. De quoi aborder la vie sous un autre angle. Non ? Enfin, il n'y a pas de personne cultivée mais seulement des personnes qui se cultivent.

Jeannot RAMAMBAZAFY

J’écris cette lettre

Je ne sais par quoi commencer, puisque rien n'est fini
J'écris cette lettre aux temps passés
Les jours heureux, les jours de pluie
Alors ma plume se déplace en dessinant mes souvenirs
Il y en a tant, je manque de place, j'écris cette lettre à mes sourires

Je me revois, jeune et naïve, au sommet de mon innocence
Beaucoup plus curieuse qu'attentive, à espérer de tous mes sens
À la recherche de mes passions
Des premières peines, des premières joies
À la rencontre des frissons, c'est une lettre à mes premières fois

J'ai emprunté tellement de routes
Celles qui ne mènent jamais nulle part
Celles qui ne font pas place aux doutes
J'écris cette lettre à mes départs
J'ai voyagé de toute mon âme, prenant des forces à chaque détour
Pour rentrer avec plus de flammes, j'écris cette lettre à mes retours

Et puisque rien ne vaut les gens, j'écris cette lettre à mes rencontres
On n'est pas riche que d'argent, j'ai des amis, je m'en rends compte
À tous ceux qui m'ont fait grandir, tous ces regards épanouissant
Ceux qui sont là, et puis les autres, j'écris cette lettre à mes absents

Comment décrire cette tendresse que je ressens au fond de moi?
Comment partager cette chaleur qui me provoque tant d'émoi?
Car bien qu'il y eut des épreuves, je déborde de reconnaissance
Même si parfois les soucis pleuvent, j'écris cette lettre à ma chance

Et si ma plume parlait d'avenir, car il n'est pas l'heure de se taire
Je n'ai pas fini d'en finir, pour moi, souvent, tout reste à faire
J'écris cette lettre à mon présent, j'ai les deux pieds sur mon chemin
Je regarde droit devant, j'écris cette lettre aux lendemains

Je sais comment finir cette lettre, puisqu'elle ne fait que débuter
Je vais trouver d'autres histoires, d'autres espoirs à raconter
J'écris cette lettre à la vie comme un remerciement
J'écris cette lettre à mes envies comme un commencement.

Lettre écrite pour Line Renaud par Fabien Marsaud (Grand Corps Malade)

Mis à jour ( Dimanche, 10 Juillet 2011 07:01 )  
Bannière

Madagate Affiche

 

Madagascar. Parti Hvm: nouveau slogan comique

 

Pour lutter contre Lucifer, restons dans la Lumière

 

France. Aina Kuric, députée élue LREM dans la Marne

 

Alasora. Remise de dons par ITEC Alumni Madagascar à l’EPP Ambohimarina

 

Madagascar. Le Père Pedro Opeka dénonce le scandale de l'indifférence face à la misère

 

Madagascar Justice et Etat de droit. L’UMRF monte au créneau

...

 

Hery Rajaonarimampianina. Mitohy ny vesatra hitsaràna azy aoriana kely ao…

 

Jeannot Ramambazafy: Compte Twitter

 

Naivo Rahamefy: Un réalisateur pionnier de la TVM s’est envolé pour toujours

 

Antsiranana. 1er Salon consacré à l’Emploi basé sur la Recherche